La Biomasse

Une énergie d'avenir qui promeut les ressources du territoire.

Qu’est-ce que la La biomasse ?

Il s’agit de la première énergie renouvelable produite en France devant l’énergie hydraulique, les biocarburants et l’éolien. Il s’agit d’un enjeu majeur du développement durable en matière de production énergétique.

La biomasse peut être définit comme l’ensemble des matières organiques pouvant devenir source d’énergie. Elle peut être utilisée de façon domestique dans les cheminées ou pour alimenter des réseaux de chaleur, grâce à des centrales de chauffage. Elles disposent de filtres performants permettant de diminuer au maximum les émissions de CO2.

L'évolution de l'utilisation de la biomasse en Europe

Le présent article fournit des statistiques récentes sur les sources d'énergie renouvelables dans l'Union européenne (UE). Les sources d’énergie renouvelables comprennent l’énergie éolienne, l’énergie solaire (thermique, photovoltaïque et concentrée), l’énergie hydraulique, l’énergie marémotrice, l’énergie géothermique, la biomasse et la partie renouvelable des déchets.

Les avantages potentiels de l’utilisation des sources d’énergie renouvelables sont nombreux: réduction des émissions de gaz à effet de serre, diversification de l’approvisionnement en énergie et dépendance moindre vis-à-vis des marchés des combustibles fossiles (pétrole et gaz, en particulier), etc. Le développement des sources d’énergie renouvelables peut également stimuler l’emploi dans l’Union européenne en créant des emplois dans le domaine des nouvelles technologies «vertes».

Part de la biomasse dans le mix énergétique depuis 2010

 

2010

2011

2012

2013

2014

2015

dans le mix

10%

9%

12%

15%

30%

50%

en Tonnes

1000

1100

1500

2000

3500

7000

L’alimentation d’une centrale biomasse

La biomasse végétale est la première énergie renouvelable disponible en France. Les ressources utilisables proviennent sources très diversifiées et disponibles en grande quantité sur le territoire français :

  • Le bois (bûches, granulés, plaquettes)
  • Les sous-produits du bois (résidus d’exploitations forestières, scieries, industries de transformation du bois).
  • Les sous-produits de l’industrie (boues issues de la pâte à papier, marcs de raisin et de café, pulpes et pépins de raisin…).
  • Produits de l’agriculture (céréales, paille…).
  • Les déchets organiques (urbains ou agricoles).

La biomasse ainsi récoltée est consommée dans une [centrale] de réseau de chaleur. Cette énergie verte est une ressource locale et renouvelable valorisant les déchets de l’industrie du bois et les ressources du territoire.

L’intérêt de l'énergie biomasse

Utiliser la biomasse comme énergie permet de réduire significativement les émissions de CO2 car elle permet un bilan CO2 neutre. Lors de sa croissance, le bois absorbe le CO2 présent dans l’atmosphère, il est ensuite émit lors de la combustion et sera ensuite réutilisé par les autres arbres pour leur propre croissance (ou développement). Sur la balance production + combustion, le bois énergie a un bilan carbone nul.
Sur le plan économique, cette alternative permet de s'affranchir des fluctuations des cours des énergies primaires. En 2014, Dalkia a ainsi valorisé 1,5 millions de tonnes ce qui a permis d’économiser 350 000 tonnes équivalent pétrole et éviter l’émission de 750 000 tonnes de CO2 dans l’atmosphère

Le développement du chauffage biomasse

Sa grande disponibilité sous différentes formes renforce le caractère vertueux de cette énergie vertedont le recours est fortement soutenu par les pouvoirs publics en France.

Dalkia développe massivement la biomasse pour des installations de cogénération sur des sites industriels, assurant à la fois la production de chaleur et d’électricité à partir de la même installation.

L’utilisation de la biomasse en France est un enjeu de la transition énergétique au niveau des territoires. Cette valorisation des ressources du territoire permet une économie circulaire viable sur le long terme tout en assurant une réduction significative de la facture énergétique et, des émissions de CO2.