La Ville de Bayonne

Depuis de nombreuses années, la Ville de Bayonne s’engage pour répondre aux grands enjeux auxquels fait face notre planète en inscrivant sa politique dans une démarche de développement durable intégrant des enjeux sanitaires, environnementaux, socio-économiques et culturels.

Depuis 2011, la Ville de Bayonne met en œuvre son propre Agenda 21 local. A l’issue d’un travail mené en concertation avec les habitants et les partenaires, la Ville de Bayonne a défini pour son Agenda 21 2011-2015 sept axes d’interventions prioritaires qui se décomposent en 56 actions et ont permis de contribuer aux 5 finalités du développement durable, à savoir:

  • Lutter contre le changement climatique en agissant pour limiter les déplacements inutiles et l’étalement urbain, en recherchant la compacité, la densité, la mixité fonctionnelle. Cet objectif passe aussi par plus de nature en ville, le maintien d’une agriculture périurbaine, un travail d’équilibre de localisation des activités, l’organisation d’une mobilité collective… 
  • Préserver la biodiversité, les milieux et les ressources. 

    Il s’agit d’encourager à la production d’énergies renouvelables, la lutte contre l’imperméabilisation des sols, des préconisations pour une bonne gestion des eaux, la gestion différenciée des espaces verts, la réduction des déchets, dont les déchets de chantiers, le recyclage des matériaux et l’optimisation de leur utilisation, la conception bioclimatique des bâtiments et des formes urbaines.

  • Favoriser la cohésion sociale et la solidarité entre les territoires et les générations. La création de lieux de rencontres et d’activités concourt à cet objectif, tout comme l’organisation spatiale de la mixité sociale et générationnelle, la recherche d’un équilibre dans le fonctionnement territorial entre zones très urbaines et zones plus rurales, la création de réserves foncières pour un usage à long terme…
  • Participer à l’épanouissement de tous les êtres humains en réduisant les nuisances urbaines potentielles telles que le bruit ou la mauvaise qualité de l’air, ce qui participe à l’action de santé publique, par la création de lieux de loisirs, de rencontres et de récréation, par la conservation et la mise en valeur des patrimoines naturels ou humains…
  • Permettre des modes de production et de consommation responsables en préservant l’espace pour des productions locales permettant des circuits courts et des productions locales, en assurant l’équilibre territorial des activités économiques et la localisation des emplois, en participant à l’organisation de la gestion des déchets ou leur moindre production…

L'Agenda 21 local vise l'accompagnement des changements collectifs qu'implique l'engagement dans le développement durable. Cette dynamique d'amélioration concerne tout autant le territoire et les conditions de vie par la mise en œuvre du plan d'actions, que les pratiques et modes de faire de la Ville.

C’est dans ce contexte et dans le cadre de la mise en place du Plan climat territorial que la ville de Bayonne a décidé la création d’un réseau de chaleur urbain associé à une chaufferie alimentée par une énergie renouvelable et locale, le bois, pour desservir en chauffage et en eau chaude sanitaire les Hauts de Bayonne. 3 000 logements seront raccordés au réseaux Egurretik.

A l’automne 2016, la Ville a engagé le lancement de l’acte 2 de l’Agenda 21. Il s’agit maintenant de passer de l’Agenda 21 de la Ville de Bayonne à l’Agenda 21 de tous les bayonnais. Pour ce faire, la Ville a l’ambition de co-construire la démarche avec les acteurs de son territoire et de créer une dynamique collective. L’enjeu du programme d’actions qui en découlera : faire de Bayonne une ville d’expérimentation et d’innovation en matière de développement durable.